HCCT, CESE et CNDT : Frapp exige la dissolution pour éradiquer les inondations

0
Une délégation de Frapp conduite par Guy Marius Sagna s’est rendue, rapporte L’AS, dans la banlieue, pour réclamer la dissolution de certaines institutions de la République afin de résoudre le problème inondations. Selon les activistes, «Macky Sall a le devoir de supprimer le Conseil Economique Social et Environnemental (CESE), le Haut conseil des collectivités territoriales (HCCT) et la Commission nationale du dialogue des territoires (CNDT) pour mettre l’argent dans les préoccupations premières des populations». En effet, Frapp pense que «ces institutions inutiles et budgétivores» ne sont pas la priorité des populations.
 
Guy Marius Sagna et Cie réclament l’audit du Programme décennal de lutte contre les inondations. Ces activistes ont été gazés hier par la police alors qu’ils prenaient part à une marche spontanée des populations des Parcelles Assainies de Keur Massar de Rufisque qui sont inondées depuis 2012. Ces populations sont soutenues par le collectif zéro inondation. À les en croire, la police a lancé 09 grenades lacrymogènes pour disperser les manifestants. Pourtant, d’après Frapp, ces populations ont donné chacune 500 000 Fcfa pour l’assainissement. Frapp demande aussi où sont passés les 767 milliards du Programme de lutte contre les inondations.

Leave A Reply

Your email address will not be published.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More

%d blogueurs aiment cette page :