Présidentielle en Côte d'Ivoire : la candidature d'Alassane Ouattara contestée

0
Pascal Affi N’Guessan, lui-même candidat à la présidentielle ivoirienne, a déposé un recours pour déclarer inéligible le président sortant Alassane Ouattara. De son côté, Charles Blé Goudé milite pour un report du scrutin prévu le 31 octobre.
Candidat à la présidentielle du 31 octobre en Côte d’Ivoire, Pascal Affi N’Guessan, Premier ministre sous Laurent Gbagbo, a déposé une requête pour faire invalider la candidature du président Alassane Ouattara. Dans cette « requête » datée du 6 septembre, Pascal Affi N’Guessan et le Front populaire ivoirien (FPI, fondé par Laurent Gbagbo) demandent au Conseil constitutionnel de « déclarer inéligible M. Ouattara et par conséquent de rejeter sa candidature ».
Alors que la Constitution limite à deux les mandats présidentiels, l’annonce de la candidature du chef de l’État sortant pour un troisième mandat a provoqué des manifestations meurtrières en août. Les partisans d’Alassane Ouattara affirment que le changement de Constitution en 2016 a remis les compteurs à zéro, ce que conteste le FPI.
« L’avènement de la nouvelle Constitution intervenu au cours de son second mandat a-t-il eu pour effet de remettre la comptabilité de ses deux précédents mandats à zéro ? La réponse est clairement négative et ne souffre d’aucune ambigüité », affirme le texte de la requête.

 
Acteurs politiques et la société civile s’inquiètent d’une montée de tension en Côte d’Ivoire, dix ans après la crise post-électorale née du refus du président sortant Laurent Gbagbo de reconnaître la victoire d’Alassane Ouattara.

Leave A Reply

Your email address will not be published.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More

%d blogueurs aiment cette page :