Six mois après la mort d'un Afro-Américain dans l'État de New York, un chef de la police démissionne

0

Le chef de la police de Rochester, dans l’État de New York, a annoncé mardi qu’il quittait son poste. Plusieurs de ses hommes ont été accusés d’avoir provoqué la mort par étouffement de Daniel Prude, un homme noir, lors de son interpellation en mars 2020.
 

 

« Je suis un homme intègre et je ne resterai pas sans rien faire quand des forces extérieures s’attachent à me discréditer ». Par ses mots, le chef de la police de Rochester, La’Ron Singletary a justifié sa démission après la mort en mars 2020 d’un Américain noir lors de son interpellation, dans un communiqué publié mardi 8 septembre.
 
 
Il estime notamment que ce qui a été dit sur son manque supposé d’initiative, voire de sa prétendue tentative de couvrir l’affaire après le drame est « une présentation déformée » et qu’il est victime d’une « politisation » du dossier. Âgé de 40 ans, La’Ron Singletary, Noir également, avait été nommé, en avril 2019, chef de la police de Rochester, où il aura passé vingt ans avant de faire jouer son droit à la retraite.
 
Lors de l’arrestation de Daniel Prude, qui remonte à mars mais dont une vidéo a été publiée la semaine dernière, un policier appuie des deux mains sur une cagoule placée sur sa tête et l’homme finit par perdre connaissance. En proie à un épisode psychotique au moment de son interpellation, il est décédé une semaine plus tard à l’hôpital, sans jamais être sorti du coma.

 

Leave A Reply

Your email address will not be published.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More

%d blogueurs aiment cette page :