Enlevée et maltraitée, une Belge libérée d'une ferme isolée en Espagne

0

La police a libéré une Belge qui avait été kidnappée par son partenaire et enfermée dans une ferme isolée en Espagne. Blessée, elle a profité d’un moment d’inattention de son ravisseur pour demander de l’aide. La Guardia Civil espagnole est intervenue à l’intérieur de la ferme isolée de Mijas, dans la province de Malaga, il y a environ une semaine. 

 

Lorsque son ravisseur ne la surveillait pas, la femme a réussi à informer son frère qui vit en Belgique. Il a à son tour prévenu la police belge, qui est entrée en contact avec les autorités locales. Les policiers savaient plus ou moins où chercher, mais n’avaient pas reçu de localisation exacte. Ils savaient seulement que la victime était enfermée dans une ferme à Mijas, à 5 ou 6 kilomètres de la côte. 

 

Une opération de recherche à grande échelle a été lancée dans la région. Lorsque des policiers ont frappé à la porte d’une ferme isolée, ils ont été accueillis par le ravisseur lui-même. La jeune femme enlevée était à l’intérieur. Elle n’était pas attachée, mais ne pouvait pas non plus s’échapper car elle était sans cesse menacée par l’homme de 28 ans. La femme a été lourdement blessée par son agresseur. 

 

Elle présentait un œil tuméfié et de nombreuses contusions sur le visage, les bras et le corps. On ignore combien de temps elle est restée enfermée dans cette ferme. Son partenaire, un Belge de 28 ans, a été mis à la disposition du tribunal espagnol. Selon les déclarations du frère de la victime, l’agresseur, consommateur de drogue, aurait des problèmes psychologiques.

Leave A Reply

Your email address will not be published.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More

%d blogueurs aiment cette page :