AUJOURD’HUI : 22 septembre 1960, après son divorce d’avec le Sénégal, le Mali proclame son indépendance

0

Reunis au sein de l’Afrique occidentale française (AOF), le Mali et d’autres colonies de l’Afrique vont partager un destin politique commun. Le vote de la loi-cadre, 23 juin 1956, instituant une autonomie partielle auxdites colonies va aiguiser l’appétit de l’élite alors désireuse de gagner une indépendance totale. Malgré la mise en place de la Communauté puis de la Fédération qu’elle partagera avec le Sénégal et qui éclatera pour des raisons politiques, le Mali proclame son indépendance le 22 septembre 1960.
Nonobstant son adhésion à la Communauté lors du référendum de 1958, le Mali fera comme le reste des pays sous domination française. L’autonomie partielle instaurée en 1956 par la loi-cadre et renforcée par les principes de la Communauté ne rencontrent pas la satisfaction des élites africaines de l’AOF. Balisé par Sékou Touré et la Guinée qui ont opposé un niet catégorique au général de Gaulle, le chemin de l’indépendance devenait la voie à emprunter pour tous les nationalistes.
 
Matches du Sénégal face au Maroc et à la Mauritanie : Aliou Cissé face à un dilemme de tailleSélectionné pour vous :
Matches du Sénégal face au Maroc et à la Mauritanie : Aliou Cissé face à un dilemme de taille
Les dirigeants vont alors se pencher sur la question de la nature de l’Etat qu’il faudra pour répondre aux aspirations. Dès 1958, l’idée d’un Etat fédéral sera brandi mais elle ne prospérera pas face à la réticence de l’Ivoirien Houphouët Boigny. Cependant, le Sénégal et l’alors Soudan Français trouveront un accord pour négocier ensemble leur indépendance sous la bannière d’une Fédération dite du Mali. Formée le 4 avril 1959, l’union se propose l’organigramme suivant: Léopold Sédar Senhor est président de l’Assemblée fédérale; Modibo Keita devient président tandis que Mamadou Dia est choisi comme vice-président de la Fédération du Mali.
Bah N’Daw, président par intérim : Voici ce qu’en pensent les Maliens !Sélectionné pour vous :
Bah N’Daw, président par intérim : Voici ce qu’en pensent les Maliens !
A cause de querelles politiques, l’union fédérale ne durera que le temps d’une rose. Un an après sa formation, les Maliens (au sens de l’entité fédérale) assisteront à sa dislocation, le 20 août 1960, date à la quelle le Sénégal proclamera son indépendance. Au bord de la guerre, les armes ont failli parler mais fort heureusement le pire est évité. Le Mali quant à lui proclamera son indépendance, le 22 septembre 1960.
Par Ababacar Gaye/SeneNews
kagaye@senenews.com

Leave A Reply

Your email address will not be published.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More

%d blogueurs aiment cette page :